21 mars 2012

Drame de Toulouse... Au delà de l'horreur, attention aux euphémismes pervers. ...

         Il m'aurait paru indécent de relayer ou développer davantage mes sujets de prédilections alors qu'il se passait dans notre pays des événements terroristes d'une spécificité encore jamais atteinte : l'assassinat d'enfants dans une école.   Je passe sur les détails et autres généralités diffusés en boucle par les principaux médias, pour de suite faire remarquer la perversité de la prose adoptée à l'intention du grand public d'éduqués que nous sommes censés être ...   Voici donc... [Lire la suite]