* L'ECLAIREUR-CITOYEN *


L'archéologie est trop importante, pour être laissée aux seuls archéologues !

  

   

GAULOIS

Suite à nos découvertes archéologiques sur le site de Mandeure, ancienne Epomanduodurum dont le théâtre gallo-romain vient d’être classé comme le plus grand de France, les archéologues sont venus sermonner la personne à qui je dois mes principales découvertes sur les lieux.
J’informe à nouveau être le président d’une association http://www.altar-mythes-civilisations.com/
Ce qui signifie que nous nous inscrivons en contre pouvoir vis à vis de découvertes archéologiques qui auraient échappé aux archéologues ou alors auraient été declassifiées par manque de moyens, voire répertoriées et laissées sur le terrain en vue d’études pour les générations futures...
C’est donc le cas pour cet objet que je relate dans mes publications précédentes.
Après enquête et réactions sur mes pages, des copies de ce guerrier gaulois de 40 mm se retrouvent en Russie avec tout un ensemble de combattants tirés de la guerre des gaules.
Comment cela est il possible ?
Il se trouve que la principauté de Montbéliard a été dominée pendant longtemps par la famille Wurtemberg dont l’une de leurs épouses ou fille est devenue tsarine de Russie. Il est donc fort probable que les trésors découverts à Mandeure ont été évacués en Russie juste avant l’annexion de cette principauté à la France en 1794 !
Après renseignements, on peut en déduire que les Mandubiens, habitants de Mandeure et aussi d’Alesia (...) suite à la reconstruction de leur ville dans la vallée, ont fabriqué des statuettes en bronze qui rappelaient la guerre des gaules. Grâce à la Pax Romana, la paix romaine... les « touristes » qui se rendaient sur les lieux pouvaient repartir avec un souvenir.
Evidement, si l'enquéte se poursuit, il faudrait reconsiderer à nouveau ce site et l'affaire d'Alesia !
Jean Claude BONNOT

GAULOIS - CopieL’image contient peut-être : plein airAucune description de photo disponible.

Nos ancêtres les gaulois, Mélanchon mélange tout !

 Décidement, quand le corps penche, l'ombre penche aussi ... on ne se refait pas, même quand on se croit intelligent ! Ces jours ci,  Mélanchon vient de crier  "Vive la Creolisation de la société ! " Je fais donc remonter ce post qui remonte à quelques années à propos de nos ancêtres les gaulois !

 

caporal

 

 

 

 

Notre identité, c'est la Révolution de 1789 qui nous fait égaux en droits  

 

 

 Intéressant pamphlet sur "nos ancêtres les gaulois" que je me permets de rediriger, comme son auteur a si bien su le faire à son profit . 

Pour le tribun Mélenchon : " Ce qui fait sens, c'est la rupture ! Et non pas la continuité. "

Certes, en bon démagogue qu'il est, il sait abreuver son public des valeurs de la révolution de 1789... faisant l’éloge des droits de l'homme qui pourtant trouvent inspiration et légitimité bien avant. Ne serait-ce que dans les Évangiles où la "rupture" primordiale apparaît, lorsque " Dieu se fait homme", concept renchéri même par St Irénée  : "Dieu s'est fait homme, pour que l'homme devienne Dieu !"  N'y voit-on pas cette liberté de conscience évoquée par le leader du Front de gauche ? Même s'il cite Goethe… En fait, Mélenchon s’adresse à un public acquit à sa cause  ... La vérité, c’est qu'il ne peut y avoir rupture, s'il n'y avait pas continuité ! (Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain ! )

Nos ancêtres les Gaulois (qui se nommaient "celtes" entre eux) ont été affublé de ce nom par les Romains, c'est à dire l'Etat, en référence au coq (gallinacé) qui annonce le jour... Soit en allusion aux peuplades originelles ou barbares. Ceux-ci toutefois, ne devaient pourtant pas l'être vraiment pour avoir réussi à se fédérer en envoyant des contingents de dizaines de tribus au secours d'Alesia, cité connue de tous, et qui curieusement ne parvient pas à faire l'unanimité sur sa localisation.

Aurait-on peur de réveiller les vieux démons ? Une foi en la liberté, au régionalisme, qui dépasserait en ampleur l'orgueil national ? Encore une "rupture" dont vous devriez parler Mr le Tribun... Mais vous êtes plutôt mandaté pour caricaturer cet esprit païen, inventeur de ses propres spiritualités, pour réaffirmer les vertus d'une révolution qui a laissé les peuples exsangues et désillusionnés. Pour preuve, nombreux sont les états ayant conservé leur monarque garant des libertés individuelles.

Mélenchon mélange tout à dessein. Evoquant les Ibères qui étaient aussi gaulois (les celtes ibères, d'Espagne ). Pendant qu’il y était, il fallait aller jusqu’au bout  et évoquer les celtes transalpins (Milan est d’origine celto-gauloise)  le pays de Galle en Grande Bretagne, les Galiléens d'où venait Jésus et les Galates d'Asie mineure...  Comme quoi, on trouve des "gaulois" partout ! Même en Chine. Voir ici encore un de mes billets: La révolution viendra de l' archéologie SUITE: Momies de type europeennes découvertes en Chine.

 En conclusion, dire que les gaulois sont nos ancêtres, n'a rien d'un mensonge et en faire une récupération pour l'unité nationale non plus, vu que cette notion est intégrée depuis longtemps dans nos conceptions, pas de quoi en faire un fromage. C'est contre cet affront à la continuité qu'il faut s'offusquer, facteur de haine et de division au profit d'un progrès qui n'a pas tenu ses promesses. Rupture et continuité se nourrissent l'une de l'autre.

Jean-Claude BONNOT

 

 

Alesia et le centre du monde , à la source du miracle grec

  

carte xavier guichard

2 livre Eleusis Alesia

livre Eleusis Alesia

Eleusis Alesia

 

Précedement, sur mes pages facebook je citais un auteur du 19e siecle JM Ragon qui affirmait qu'une bibliothèque équivalente à celle d 'Alexandrie aurait été détruite à Alesia ! Cette fois , c'est un ancien préfet de police de Paris qui lui aussi semble bien renseigné... A noter que les archives du Vatican ont été transférées à Paris par Napoléon en 1809 !
Ceci vient compléter mon enquête " Alesia à la source du miracle grec"
Voici une carte tirée de l'ouvrage de Xavier Guichard paru en 1936 : « Eleusis-Alesia ».
Un livre majeur fruit de 25 ans de recherches où l'auteur recense par le monde européen pas moins de 502 Alésias, dont les alignements convergent vers la localité d'Alaise (département du Doubs-massif du Jura), montrant que cette région se trouvait être le Centre du Monde préhistorique : un lieu sacré de la Gaule. Xavier Guichard est né en 1870 à Pesmes. Il est décédé en 1947. Vice-président de la société préhistorique de France, il fut directeur de la police de Paris. Dans son livre, il démontre que les savants de l'époque antique: « connaissaient les mouvements des astres, le partage du cercle en 360°, la longueur du degré terrestre, enfin les coordonnées géographiques, longitudes et latitudes. Appliquant à la terre leurs connaissances astronomiques, ces prêtres ont tracé sur le sol européen vingt-quatre lignes géodésiques, venant des régions les plus lointaines du monde antique et jalonnées par des localités alésiennes, c'est-à-dire par des localités dont les noms dérivaient d'Alésia… Or ces vingt-quatre lignes (soigneuse- ment repérées par Xavier Guichard) forment une rose des vents et convergent toutes vers Alaise ». Près de 550 cartes étayent cette thèse, propres à ébranler le scepticisme initial.
M. Guichard fait remarquer que tous les sites possèdent une source minérale… et il conclut à l'existence d'une civilisation alésienne où toutes les Alésia avaient été érigées dans les sites presque complètement isolés par des cours d'eau et disposées sur des alignements géodésiques, dans le voisinage de sources minérales. Ces Alésia constituaient des lieux d'assemblée dont un des modèles avait été fourni par Eleusis.


Le miracle grec proviendrait des gaulois d'Alésia !

 

 

Le vrai visage des Gaulois

Équivalence entre la science gauloise et la science grecque, c’est ce qui est expliqué à la fin de cet excellent documentaire... Diodore de Sicile y est même cité pour la véracité de ses écrits. Je rappelle que cet auteur antique mentionnait Alésia comme foyer et métropole de toute la celtique. Du coup , mes supputations faisant des druides les initiateurs du miracle grec deviennent crédibles.
historien grec contemporain de César : Diodore de Sicile.
LA FONDATION D'ALÉSIA
«Heraklès, ayant rassemblé ses troupes, s'avança jusqu'à la Celtique, la parcourant tout entière, abolissant les coutumes contraires au droit, comme celle du meurtre des étrangers. Une multitude d'hommes de toutes les nations étant venus se joindre volontairement à son armée, il fonda une ville très grande. (...) Il mêla à ses concitoyens beaucoup d'indigènes. Ceux-ci étant plus nombreux, il arriva que tous les habitants devinrent barbares. Et les Celtes jusqu'à ces temps-ci honorent cette ville, comme étant foyer et métropole de toute la Celtique ».

 

Saint Suaire, le "faux-vrai" des Templiers !

L’image contient peut-être : texte

La tête de Jean-Baptiste substituée à celle de Jésus.
En faisant la remarque, on le voit nettement, sur la photo, la tête ne correspond pas au corps .
Cette fameuse tête dissimulée est lourde de symbole… N’y aurait-il pas un rapport avec le fameux « Baphomet » des Templiers ? En effet, l'un des principaux chefs d’accusation de l'Église contre l'Ordre des moines-soldat était le crime d’idolâtrie envers une figure barbue hideuse, qu’ils conservaient jalousement comme un trésor… Celle-ci ne fut jamais retrouvée malgré les recherches des inquisiteurs ce qui, en l’absence de preuves avérées, a provoqué de multiples interprétations sur le « secret de Templiers ».
La tête décollée du corps représente à elle seule l’esprit manifesté de la personne décédée. Elle devient pour celui qui la détient un trophée, un témoignage ou un objet de culte inégalable… A fortiori si celle-ci est celle d’un être éminent.
Si les Templiers étaient en possession d’une telle relique et la conservaient précieusement, de deux choses l’une : soit ils la détenaient d’une ancienne tradition, auquel cas ils auraient été missionnés ou « manipulés » par cette obédience… Soit ils s'en sont saisi ou l'ont reçue en leur protection par la suite ; dans les deux cas, ils reconnaissaient en cette tête le personnage auquel ils reliaient leur filiation et leur foi. Mais à qui donc relier une telle pratique ? Celle-ci était contraire au dogme…
Pour comprendre, il faut avoir à l'esprit que la noblesse Templière était, outre de culture biblique, pétrie des légendes épiques découlant du mythe archétypal du roi Arthur et de la quête du Graal ; il est donc certain que l'amalgame, voire la fusion volontaire des conceptions païennes et chrétiennes a bien modulé les consciences. À tel point qu'il nous faut considérer l'influence de la tradition nord-européenne comme essentielle à l'établissement du Christianisme… Rappelons à cette occasion, le choix des Francs et de Clovis par l'Église catholique Romaine en l'an 496. Les querelles de familles étant les pires un roi païen fut choisi, baptisé par Saint-Rémi, alors que l'ensemble des autres peuplades (Wisigoths, Ostrogoths, Burgondes) avaient déjà adopté le Christianisme Arien…

Héresie Arienne autrefois et laïcité de nos jours, ont favorisé l'Islam

        

 

 
.
 
    11 juillet 711, les musulmans s'emparent de l'Espagne!  une date qui ne signifie pas grand chose pour la plupart d’entre nous, pourtant de nos jours et au vu des événements auxquels nous sommes confrontés à savoir l’expansion de l’Islam (la cathédrale St Sophie redevenue une mosquée ), il devient utile de rappeler la date où les premiers musulmans sont arrivés en Europe . J’appose donc un lien qui situe l’événement accompagné de mon commentaire qui tente de recadrer la situation confuse du moment. En fait, certains peuvent y voir un signe, mais dans le contexte actuel également troublé, les partisans de cette religion orientale exaltante qu'est l'Islam -à tort ou a raison- s’engouffrent aisément dans les esprits habités par le doute.
 
Les templiers eux mêmes, dans leurs postes avancés isolés, ont finit par pactiser avec Saladin.
Voici donc ce commentaire troublant /
Cette date du 11 juillet 711 du débarquement musulman en Espagne, même si elle n’est pas certaine , devrait nous faire réfléchir. En effet, les « envahisseurs » n’ont rencontré qu’une faible résistance et la conquête fulgurante qui s’ensuivit témoigne du fait que les chrétiens, comme pratiquement tous les peuples germaniques de l'époque étaient Ariens ! (Heresie d' Arius) Et en conflit avec l’Eglise Romaine qui cherchait à imposer le dogme trinitaire et la divinité du Christ ! Tendit que l’Islam et son Dieu unique était plus adapté aux croyances des Wisigoths et autres populations locales fortement imprégnées du paganisme celtique ( j'y reviendrai).
Jean-Claude BONNOT

D'Alesia aux Templiers, en passant par le tombeau du Christ...

   

                                                     Nicolas Poussin - Et in Arcadia ego (deuxième version).jpg 

« Les Bergers d’Arcadie », de Nicolas Poussin, illustré de la locution latine "ET IN ARCADIA EGO" ( et en Arcadie je suis...soit en terre sacrée)

Au vu de mes incessantes rencontres avec les mouvements templiers au cours de mes recherches sur l’intrigante DISPARITION D'ALESIA 

  ,

j’ai rejoins cette plate forme de discussion " ⚜️⚔️ Les Templiers "

L’initiateur de ce groupe est informé de mes intentions à faire reconnaître la famille De la Roche comme principale organisatrice du mouvement templier. Ce que semblent ignorer les historiens officiels et autres amateurs éclairés sympathisants ou curieux de l’intrigante implication de ces moines soldats.
En parvenant à éveiller ce détail de l’histoire, cela sous-entendrait que le Saint Suaire pourrait avoir été en possession de cette famille Bouguignonne Franc Comtoise, bien avant les croisades ! Vu qu’il est officiellement reconnu que ce serait Othon de la Roche qui rapporte le précieux Linceul en Europe lors du saccage de Constantinople par les croisés.
En indication motivante, je vous incite à imaginer que le linceul enveloppait encore le corps du Christ lors de son déplacement... ou alors serait il aussi plausible que l’illustre personnage ait été exfiltré -remis de ses blessures - avec une organisation tenue secrète par les autorités successives ... et pour cause ( voir l’épisode anachronique des Saintes Maries de la mer, apparu dans la littérature inopinément à la période templiere)
Par ce lien "Les origines templieres du Portugal " un certain Pedro Arnaldo Da Rocha, soit « De la Roche » est mentionné.

 

Les historiens et les croisades...

Michel Onfray: les croisades - généalogie du christianisme guerrier

 

 

Même si je ne partage pas l'athéisme de circonstance de cet écrivain médiatique, je profite néanmoins de signifier que son mépris des croyances ferventes, l’empêche de voir les véritables causes qui pourraient améliorer son travail d'historien et faire progresser la vérité et la paix ...
En fait, les Templiers auraient fini par apporter la preuve de la non résurrection du Christ (...) et leur contact avec l'Islam risquait de faire basculer l' Occident dans le camp "ennemi" . D'où l'éradication par le pape et le roi de France de ces moines soldats. La religion devant être comprise surtout comme une organisation politique qui n'est point l’œuvre de Dieu, mais des hommes.
" Si vous ne croyez plus en la résurrection ( voir : Hérésie d' Arius ) et qu'il vous reste la foi, la fusion avec l'Islam est tentante ... "

   Mes propos ne sont pas anti templiers, bien au contraire... seulement ceux ci avaient une autre version de l'histoire qu'ils avaient redécouverte lors des fouilles du St Sépulcre ou d'autres contacts avec des communautés gnostiques au moyen orient, comme par exemple les mandeens en Syrie, les adeptes de Jean Baptiste. Il faut savoir que les templiers avaient fini par prendre pour guide ce dernier au détriment de Jesus Christ. C'est d'ailleurs ce qui leur était reproché comme une hérésie. Ce choix incombait à la redécouverte de certains évangiles apocryphes qui considèrent la résurrection comme un moyen et non une fin.

Jean-Claude BONNOT