L'archéologie est trop importante, pour être laissée aux seuls archéologues !

  

   

GAULOIS

Suite à nos découvertes archéologiques sur le site de Mandeure, ancienne Epomanduodurum dont le théâtre gallo-romain vient d’être classé comme le plus grand de France, les archéologues sont venus sermonner la personne à qui je dois mes principales découvertes sur les lieux.
J’informe à nouveau être le président d’une association http://www.altar-mythes-civilisations.com/
Ce qui signifie que nous nous inscrivons en contre pouvoir vis à vis de découvertes archéologiques qui auraient échappé aux archéologues ou alors auraient été declassifiées par manque de moyens, voire répertoriées et laissées sur le terrain en vue d’études pour les générations futures...
C’est donc le cas pour cet objet que je relate dans mes publications précédentes.
Après enquête et réactions sur mes pages, des copies de ce guerrier gaulois de 40 mm se retrouvent en Russie avec tout un ensemble de combattants tirés de la guerre des gaules.
Comment cela est il possible ?
Il se trouve que la principauté de Montbéliard a été dominée pendant longtemps par la famille Wurtemberg dont l’une de leurs épouses ou fille est devenue tsarine de Russie. Il est donc fort probable que les trésors découverts à Mandeure ont été évacués en Russie juste avant l’annexion de cette principauté à la France en 1794 !
Après renseignements, on peut en déduire que les Mandubiens, habitants de Mandeure et aussi d’Alesia (...) suite à la reconstruction de leur ville dans la vallée, ont fabriqué des statuettes en bronze qui rappelaient la guerre des gaules. Grâce à la Pax Romana, la paix romaine... les « touristes » qui se rendaient sur les lieux pouvaient repartir avec un souvenir.
Evidement, si l'enquéte se poursuit, il faudrait reconsiderer à nouveau ce site et l'affaire d'Alesia !
Jean Claude BONNOT

GAULOIS - CopieL’image contient peut-être : plein airAucune description de photo disponible.

Jules cesar, le Christianisme et l'an 0, histoire d'un complot !

DIVINISATION DE CESAR


Par le lien affiché ci dessous, j'ai remarqué un fait significatif. C'est de lui même que l'impérator a voulu se placer dans le Panthéon et ce juste au moment de la mort de Vercingétorix... soit en l'an - 46 . C'est de cette date que le calendrier Julien démarre, donc à l'avènement d'un nouveau dieu ! Cette date ayant été ajustée par la suite pour correspondre à la naissance de Jesus-Christ une fois l'Empire romain devenu Chretien sous Constantin.
La référence universitaire jointe stipule bien qu'à notre époque moderne les historiens ont voulut voir un édit du sénat post mortem car ils acceptaient mal une filiation spirituelle même si celle ci soit de fait une usurpation. Cesar savait très bien que Vercingétorix avait reçu l'investiture des druides comme digne successeur d' Alexandre... Il a donc voulu s'y substituer, mal lui en pris car il fut assassiné peu de temps après par son fils.
https://www.persee.fr/doc/numi_0484-8942_1973_num_6_15_1045…

 

 

Posté par jc-bonnot à 11:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Théâtre Gallo-Romain de Mandeure au bord du Doubs. Témoignage d'une cité disparue à l'origine de notre civilisation.

   Voici, toujours brut de brut l'exposé de mon ami René Henry, sur l'antique théâtre gallo-romain de Mandeure. Habitant depuis toujours cette petite ville et ayant participé depuis son enfance à de nombreuses campagnes de fouilles -trop incomplètes à son avis". Ce passionné se révèle être un véritable professionnel, transporté par l'importance du sujet, témoignage poignant.

Théâtre Gallo-Romain de Mandeure au bord du Doubs ( fief des Mandubiens habitants d' Alesia)

Suite/ VESTIGES DES MONTS JURA "menhirs brisés de Chapelle d'Huin"

 

                            

 

JC Bonnot (découvreur de l'ex-voto en 2003)

 

 

 Alignements de menhirs ( Hiver)

 

 

 

 

 

 

 

PLANIFICATION MODERNE "La conquête de l'espace": Par ces deux photos prisent à quelques années d'intervalle ( Chapelle d'Huin ) nous pouvons constater à quel rythme les derniers vestiges disparaissent. Cette " prairie" bien ensoleillée parsemée de ses insolites pierriers ne risque désormais plus d'attirer notre attention.... Saurons nous un jour pour quelle raison, les anciens avaient formé ces tas sur toute la surface de leur champs ? Certainement pas pour en faire des pâturages....Il faut chercher la raison ailleurs, au coeur même de leur croyance, notre devoir plus que jamais n'est-il pas de les comprendre? Bien entendu tout dépend du sens que l'on veut donner à l'histoire... Mais, ne nous égarons pas, nous ne voulons ici livrer qu'un humble constat. Nous demandons des prospections archéologiques effectives, mais par la suite,"la nature ayant horreur du vide" l'espace doit être de nouveau réoccupé par les activités des générations suivantes.

 

               VESTIGES MYSTERIEUX DES MONTS JURA              

 

 L'esprit des lieux veille sur ces innombrables mégalithes oubliées... pour combien de temps encore ?